Les commentaires sont hors de ce post

Commémoration du martyre des otages coptes de Libye

Il y a un an, l’exécution diffusée sur internet de 20 travailleurs coptes égyptiens et d’un ressortissant ghanéen sur une plage de Libye avait sidéré le monde entier. Le diocèse copte orthodoxe de Samalot, en Égypte, célèbre au lendemain du premier anniversaire de leur martyre, une liturgie solennelle, en leur honneur et des rencontres de prière sont prévues tout au long de cette semaine.

Selon Mgr Antonios Aziz Mina, évêque copte catholique de Gizeh, ces coptes sont morts en prononçant le nom du Christ. Il explique que ce montage « a été construit comme une mise en scène cinématographique, dans le but de semer la terreur » mais qu’au moment de leur exécution barbare, on voit que certains des martyrs répètent “Seigneur Jésus Christ ». Il souligne que « comme dans la passion des premiers martyrs, ils s’en sont remis à Celui qui, peu après, les aurait accueillis. Et ils ont ainsi célébré leur victoire, la victoire qu’aucun bourreau ne pourra leur enlever ». (source : Radio Vatican)

Le pape copte, Tawadros II, a annoncé que le martyre de ses 21 coreligionnaires serait commémoré dans le calendrier grégorien le 15 février, date de leur exécution par les djihadistes. Leurs noms seront également inscrits dans le synaxarium, l’équivalent du martyrologe romain, une procédure qui correspond à la canonisation pour les catholiques. Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a annoncé que l’Etat construirait à ses frais, une église en l’honneur des martyrs, dans le diocèse de Minya, en Haute-Egypte, d’où la plupart d’entre eux étaient originaires. Les permis de construire de nouvelles églises n’étant que rarement délivrés. (source site terrasanta.net)

 

La première icône représentant les 21 martyrs coptes exécutés le 15 février 2015 par l’Etat islamique (EI) en Libye

L’icône, fidèle au style des icônes coptes, réalisée par l’artiste égypto-américain Tony Rezk représente les 21 otages vêtus d’orange, portant l’étole rouge du martyre (portée ici également par les anges et par le Christ), alignés sur une plage et les mains jointes. En même temps qu’ils reçoivent la bénédiction du Christ, deux anges font tomber sur eux des couronnes d’or. (source La Croix et terrasanta.net)

Les commentaires sont fermés.